L’allaitement

L’allaitement est le mode d’alimentation d’un nouveau-né et du nourrisson. Il s’effectue de la naissance jusqu’au 4e mois ou des fois même plus.

Femme allaitant son bébé

Ce concept peut être maternel, artificiel ou mixte. Il a pour but d’apporter aux bébés l’ensemble des éléments nutritifs qui leur sont nécessaires pour affronter une bonne croissance. Dans cette méthode, l’aliment qui est mis en exergue est le lait, les éléments qu’il contient qu’il soit maternel ou artificiel dont entre autres : l’eau, les protéines, les glucides, les lipides, le calcium et le phosphore.

L’allaitement : la méthode recommandée

Allaitement de l'enfantA maintes fois, des recherches ne cessent de prouver que le lait maternel est complexe, équilibré, et inimitable. L’allaitement maternel est la méthode que l’on incite à toutes les mamans d’utiliser. Il consiste à nourrir directement le nouveau-né ou le nourrisson au sein de la maman. Ceci constitue une source nutritionnelle sans précédent. Le simple geste de faire téter son enfant procure au bébé une chaleur affective apportée par le contact physique permanent entre la mère et son enfant, et une complicité sans égal.

Pour pouvoir apporter les oligo-éléments, les vitamines et les graisses en quantité suffisante à son enfant, la nutrition de la mère doit être équilibrée, pour le bien de son enfant, mais aussi pour son bien-être personnel. Pour cet équilibre, la nourriture de la maman doit être particulièrement riche en protéines et en calcium. Elle doit boire quotidiennement, une quantité abondante d’eau et éviter autant que possible l’alcool et tout excitant. Allaiter naturellement un enfant offre à ce dernier le grand privilège de renforcer ses défenses immunitaires. Le colostrum, ou le premier lait secrété par le sein de la maman et que le nouveau-né absorbe dès l’accouchement forme une protection unique et incomparable contre d’éventuelles attaques microbiennes.

Pour l’allaitement maternel, il n’est pas obligatoire de s’imposer un rythme despotique. Il est laissé à la maman de décider quant à la fréquence des tétées. L’Éternel a donné à chaque mère, le privilège de produire naturellement, le lait adapté aux nécessités de son enfant, c’est un aliment que le nouveau-né et le nourrisson peuvent absorber sans modération.

L’allaitement artificiel

Si l’allaitement maternel est la méthode le plus préconisée pour nourrir un bébé, certaines femmes ont recours à l’allaitement artificiel. Cette décision pourrait être volontaire ou involontaire. Si la décision est volontaire, la maman doit avoir ses raisons que nous ne discuterons pas. Des fois aussi, ce sont des raisons sanitaires comme la lymphangite, l’abcès du sein, le Sida ou certaines prises de médicament qui obligent les mamans utiliser l’allaitement artificiel.

Pour les deux cas, les parents doivent consulter un pédiatre qui est le seul à pouvoir prescrire le lait diététique premier âge à utiliser ainsi que du nombre de prise journalier, en fonction du poids initial de leurs enfants. Les parents ou celui qui se charge de la nourriture du nouveau-né doivent respecter les conseils du pédiatre afin d’éviter toutes complications. La composition des laits artificiels est spécialement et minutieusement étudiée pour être très proche de celle du lait maternel.

Certaines mères décident aussi de procéder à l’allaitement mixte pour diverses raisons dont certaines pourraient être un manque de sécrétion de lait maternel ou d’une éventuelle diminution ; ou aussi parce que la maman travaille. Cette méthode consiste alors à alterner l’allaitement au sein et au biberon.

Donc, il incombe à chaque mère de décider sur l’allaitement qu’elle veut ou peut donner à son bébé.

© Laitbebe.fr - LaitBébé est un site d'information n'ayant pas vocation à se substituer à un médecin. Pour toute question, veuillez consulter votre pédiatre.